Pepermans fait le show

Muriel de Crayencour
12 avril 2018
Albert Pepermans est avant tout graphiste. Il faut plutôt écrire qu'il fut graphiste. Son univers coloré, pop, proche de la BD, est de plus en plus visible à Bruxelles. On l'a vu chez Artitude, on l'a vu chez Artelli Gallery et le voici chez Zwart Huis qui s'est installée au Rivoli à Bruxelles il y a quelques mois.

Couleurs et motifs sont les deux mantras de cet artiste flamand qui ne fait définitivement pas son âge (71 ans) avec ses t-shirt ligné, jeans et basket ! Formé à Sint-Lukas à Bruxelles, il mène ensuite de nombreuses collaborations parallèlement à ses propres créations artistiques. Il travaille étroitement avec le domaine de l’édition et de la presse, particulièrement dans les années 1970 et 80, pendant lesquelles il multiplie les partenariats. Il réalisera notamment des illustrations pour le quotidien français Libération et le magazine belge Humo.

Toujours avec une économie de moyens qu'il revendique : papier, encre, crayon et c'est tout, Pepermans joue avec les symboles de la pop culture, les stars de cinéma, de la BD... qu'on retrouve dans ses œuvres souvent en motifs répétés. Visages immenses, villes stylisées, petites personnages, ... Graphiques et colorées, ses créations sont définitivement de la main d'un graphiste : Pepermans maîtrise les codes pour donner de la puissance à une image, il sait associer les couleurs, créer un rythme. Et pourtant, ce qu'on peut voir finalement et qui rend son travail plus profond, c'est autre chose que cette belle maîtrise. Un goût pour les beaux papiers, le geste plein de vivacité, la joie de créer, une quête au fil d'une infatigable production, un bonheur quand ici ou là apparait une surprise : l'encre s'est mise autrement, l'huile a créer une belle aura autour de la peinture, ajoutant comme une ombre, d'autres surprises encore, qui réjouissent tant l'œil de l'artiste que le nôtre. Pepermans a beau avoir été punk dans sa jeunesse, il est heureux de créer tous les jours. Et ça se sent. Mu aime !
Et voilà Pepermans
Zwart Huis
Rivoli Building
690 chaussée de Waterloo
1180 Bruxelles
Jusqu'au 5 mai
Du jeudi au samedi de 14h à 18h
http://galeriezwarthuis.be/











Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo et Marianne Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et de la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.