Beaux-Arts et droits humains

12 juillet 2019
James Ensor, collection MRBAB

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) et les sections belges d’Amnesty International se sont associés pour développer un parcours d’éducation aux droits humains au cœur des collections des Musées. Ce parcours, qui aborde différents droits humains, sera proposé, dès la rentrée de septembre, aux groupes scolaires, groupes d'adultes et visiteurs individuels. Le département "Musée sur Mesure" offre également des visites adaptées aux visiteurs fragilisés ou en situation de handicap. Tous les premiers mercredis du mois (à 14h) des visites guidées gratuites sont programmées, grâce au soutien de Become a Friend

Une dizaine de vidéos seront également accessibles par les visiteurs, à l’aide de codes QR présents dans le musée. Ces vidéos montrent des dialogues entre des experts dans le domaine de l’art et d’autres en droits humains, près des chefs-d'œuvre de la collection. 

Françoise Tulkens, ancienne juge à la Cour européenne des droits de l'homme et Anthony Spiegeler, historien d’art, parlent par exemple de la justice ; Anne-Marie Impe, journaliste, et Jean-Philippe Theyskens, historien de l'art et guide-conférencier, dialoguent au sujet des droits des femmes ; Ellen Desmet, professeure de droit de la migration à l’Université de Gand, et Isabelle Vermote, historienne de l’art, s’entretiennent à propos des migrations, etc.

« Nous sommes très heureux d’avoir pu mener à bien ce projet avec les Musées royauxdes Beaux-Arts de Belgique, explique Philippe Hensmans, Directeur d’Amnesty International Belgique francophone. Il va permettre de conscientiser un public vaste et varié aux problématiques liées aux droits humains, de l’ouvrir aux différentes dimensions de l’art, au monde et à la société, de mettre en perspective histoire de l’art et droits humains et d’inciter à la réflexion. »

fine-arts-museum.be