13 années d'expos au CACLB

Muriel de Crayencour
23 octobre 2017

Fraîchement publié par Prisme Editions, Habiter les lieux fait le point sur 12 années d'expositions au CACLB, sur le site de Montauban-Buzenol au Luxembourg belge.

Depuis bientôt 33 ans, le CACLB - Centre d’Art contemporain du Luxembourg belge poursuit ses missions. Celle d’inscrire les arts plastiques contemporains sous leurs diverses formes dans une région rurale, la province de Luxembourg. Celle d’appeler à l’art, d’étonner, d’interpeller un public éloigné des grands centres urbains, où la culture est à portée de désir. Celle d’amener vers des endroits retirés, riches d’histoire et de nature, des citadins, afin de leur ôter leurs préjugés sur les rapports entre ruralité et culture. Celle d’attirer des artistes belges ou étrangers dans des lieux inédits qui les inspirent. Celle enfin de promouvoir la jeune création de la province par des concours périodiques et des expositions spécifiques.

L'ouvrage reprend chronologiquement les expositions depuis 2004, avec un brin d'explication mais surtout des photographies œuvres exposées et de la scénographie. La liste des artistes participants est reprise au début de chaque chapitre. Le lieu se prête à accueillir des œuvres installées à l'extérieur, entre les arbres ou adossées aux pans de murs d'une bâtisse en ruine. Voyez l'installation de Ludwika Ogorzelec en 2010, celles de Jean-Jacques Pigeon en 2009. Ou cette immense assiette au trois quarts immergée dans un étang, de Cornelia Konrads, en 2012. Le CACLB est un lieu remarquable, niché dans la verdure. Une destination parfaite d'excursion.

 

Habiter les lieux | Alain Renoy | Prisme Editions | 20 x 26 cm | couverture cartonnée 224 pages | 39 € | http://www.prisme-editions.be/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.