Balade immersive au Palais des Congrès

Caroline Roure
06 juillet 2021

De Monet à Kandinsky, vers le Modernisme s’installe au Palais des Congrès à Liège, jusqu’au 12 septembre. Une exposition immersive et didactique qui permet de découvrir les grands noms de l’histoire de l’art tels que Claude Monet, Georges Seurat, Paul Cézanne, Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Edvard Munch, Juan Gris, Robert Delaunay, Paul Klee et Vassily Kandinsky.

De Monet à Kandinsky, vers le Modernisme s’ouvre sur une galerie qui offre au public non averti un cours de vulgarisation d’histoire de l’art de la fin du XIXème jusqu’au début du XXème, avec une présentation des grands mouvements et des dates clés. L’exposition passe en revue l’impressionnisme, le pointillisme, le post-impressionnisme, le cubisme, l’orphisme et l’expressionnisme en un temps record et tente d’expliquer au grand public le basculement progressif vers l’abstraction.

Dans la galerie introductive, un film est consacré à la présentation de trois œuvres majeures appartenant à la collection permanente du Musée de la Boverie à Liège : Le Bassin du commerce, le Havre de Claude Monet, Le Sorcier d’Hiva Oa de Paul Gauguin et Formes circulaires de Robert Delaunay. Dans Le Bassin du commerce, le Havre, œuvre peinte en janvier 1874 par Claude Monet, peu de temps avant la première exposition des impressionnistes, se dessine trois grands voiliers sous un soleil couchant. Le Sorcier d’Hiva Oa, qui date de 1902, est considérée comme un des ultimes chefs-d’œuvre de Paul Gauguin. En 1901, l’artiste se rend aux Marquises et s’installe dans le village d’Atuana pour y passer les deux dernières années de sa vie. Au centre de la composition figure un marquisien à cape rouge, le sorcier le plus célèbre de l’île. Formes circulaires Lune n°3 est une composition de 1913 dans laquelle Robert Delaunay fait dialoguer des aplats de couleurs. Cette œuvre vient répondre à Compositions n°450, tableau peint par sa femme, Sonia Delaunay, en 1955. Sonia et Robert Delaunay créent un vocabulaire plastique novateur qui repose sur la recherche d’harmonie dans la couleur. Leurs réalisations sont des juxtapositions de plans colorés qui confèrent à l’œuvre une impression de mouvement. Cette exposition a le mérite de redonner sa gloire à la collection des Beaux-Arts de Liège qui abrite des œuvres de grandes figures de l’histoire de l’art telles que Ingres, Monet, Signac, Picasso, Chagall, Gauguin, Arp, Magnelli, Alechinsky et Malevitch.

En poursuivant sa visite, le spectateur pénètre dans une salle immense occultée par des écrans géants de six mètres de hauteur. Cette installation immersive vise à sortir le visiteur de son atonie contemplative pour l’inviter à vivre les œuvres. Des chefs d’œuvre des peintres du Modernisme s’animent dans une vision à 360 degrés. Le spectateur est absorbé par ces images accompagnées d’une voix explicative et d’une musique sensationnelle. C’est une expérience qui a une double visée, à la fois, éducative et récréative. Un spectacle immersif qui devrait particulièrement plaire aux enfants. Les nouvelles technologies offrent une vision inédite des œuvres en faisant surgir des détails invisibles à l’œil nu et permettent également une vue simultanée de l’ensemble des toiles produites par ces artistes modernistes. Même si ce type d’installation ne pourra jamais remplacer la rencontre avec l'œuvre en tant que telle, le spectacle est divertissant.

L'expo accueille aussi un espace dédié à la réalité virtuelle. Une préférence particulière pour le film 360 degrés Claude Monet – L’obsession des Nymphéas dans lequel on découvre Giverny au fil des saisons. C’est avec beaucoup d’émotions qu’on est plongé dans l’atelier de Claude Monet, que l’on admire les Nymphéas qu’il a peintes à la fin de sa vie alors qu’il était en train de perdre la vue et qu’il ne distinguait plus certaines couleurs. Claude Monet léguera Les Nymphéas à l’État français au lendemain de l’armistice de 1918. Ils sont installés au Musée de l’Orangerie à Paris depuis 1927. Ce film de Nicolas Thépot réalisé en coproduction avec Arte, Le Musée d’Orsay et l’Orangerie mérite le coup d’œil. À voir aussi en réalité virtuelle : Le voyage intérieur de Gauguin.

De Monet à Kandinsky, vers le Modernisme
Palais des Congrès

2 esplanade de l'Europe
4020 Liège

Jusqu'au 12 septembre
Du jeudi au dimanche de 10h à 18h30

monetkandinsky.ticketlive.be

Caroline Roure

Journaliste