Les troubles de Carlotta Bailly-Borg

Caroline Roure
27 janvier 2022

Ballon Rouge signe l’exposition Trouble qui présente le travail pictural de Carlotta Bailly-Borg, une artiste qui vit et travaille à Bruxelles et qui a notamment été nommée pour le prix de la Fondation Pernod Ricard en 2020. Trouble expose une toute nouvelle série de peintures grand format dans lesquelles nous pouvons reconnaître l’imaginaire fictionnel de l’artiste composé de formes anthropomorphes qui semblent se mouvoir maladroitement dans l’espace. Ces personnages mous, aux lignes courbes et fluides, apparaissent comme coincés dans les limites de la toile. 

Carlotta Bailly-Borg est une artiste pluridisciplinaire qui explore plusieurs moyens d’expression tels que le dessin, la céramique et la peinture sur toile. À travers cette diversité de médiums, elle nous transporte dans son monde fantasmagorique qui se caractérise par des personnages amorphes évoquant la calligraphie persane. Ses œuvres sont jonchées de références historiques et culturelles, l’artiste puisant tout à la fois dans des sources mythologiques hindoues, des manuscrits médiévaux, des mythes helléniques, des représentations érotiques japonaises, etc.


Espaces psychologiques

Sur les toiles, des figures molles, grandeur nature, de couleur bleu clair, ce qui leur confère un côté évanescent, presque fantomatique. Ces personnages non genrés, asexués, qui flottent dans un fond de couleur vive donnent l’impression de venir d’un autre monde et évoquent la mythologie antique ou un monde mystique. L’artiste fusionne différentes techniques telles que la peinture acrylique et le transfert de photographies pour faire cohabiter sur la toile ces personnages avec des fleurs séchées, symbole du sexe féminin et du désir, mais aussi représentation de la fragilité de la vie, de ce qui est éphémère et qui ne dure pas. Ces natures mortes mettent en scène le thème de la vanité, qui recouvre la recherche vaine du pouvoir, de la richesse et de la réussite sur Terre. Ces fleurs reflètent en quelque sorte les sentiments conflictuels qui traversent l’existence humaine. Ces corps maladroits, confinés dans l’espace pictural, tentent de s’en dépêtrer, de s’en échapper pour se déployer, s’étirer, et ce faisant, rebondissent sur les bords de la toile. Ces personnages apparaissent comme des allégories de nos processus de pensées, de nos tensions intérieures dans une peinture qui devient une représentation de notre espace mental.

Simultanément, Carlotta Bailly-Borg présente l’exposition Family Affair, à Bâle, dans la galerie Vitrine avec une série de dessins acryliques sur des toiles de lin. On y voit des cordes nouées dans lesquelles des êtres courbes semblent pris au piège, confinés dans l’espace étriqué d’une corde. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est la symbolique ambivalente de cette corde qui représente le début de l’expérience humaine avec le cordon ombilical, nos liens avec les autres et l’environnement, en somme tout ce qui nous lie à la vie mais aussi la pendaison et plus spécifiquement la représentation du pendu dans le tarot. La corde a le pouvoir de priver les personnages de Carlotta Bailly-Borg de la possibilité d’agir et les oblige à un temps de pause, de réflexion. Tel le pendu dans le tarot, ces personnages sont définitivement liés à leurs pensées intérieures, mis à l’arrêt par le destin, ils sont contraints de contempler leur être en profondeur.

Les toiles de Bailly-Borg nous invitent à une réflexion sur nos états intérieurs, elles ont le mérite d’exhiber de manière émouvante nos difficultés à être au monde, de montrer nos comportements impérieux à travers notre langage corporel. Ces personnages maladroits et amorphes nous renvoient à nos propres peurs, celles de l’enfermement et de la solitude. En quelque sorte, ces grandes toiles apportent une sorte de soulagement, de consolation, au spectateur qui a le sentiment de partager les questions existentielles qui l’habitent avec l’artiste qui lui donne à voir l’intimité de ses états psychologiques.

Trouble
Ballon Rouge
2 place du Jardin aux Fleurs
1000 Bruxelles
Jusqu'au 19 février
Du jeudi au vendredi de 14h à 18h
Samedi de 12h à 18h
https://www.ballonrougecollective.com

Caroline Roure

Journaliste

Newsletter
S'inscrire

Pour rester au courant de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Soutenir mu in the city
Faire un don

Faites un don pour soutenir notre magazine !