collectible, année trois

Muriel de Crayencour
03 mars 2020

COLLECTIBLE, la foire bruxelloise, ouvre sa troisième édition ce jeudi 5 mars, au Vanderborght. Fondée en 2018 par Clélie Debehault et Liv Vaisberg, c'est la seule foire au monde exclusivement consacrée au design du 21e siècle.

Comme les deux précédentes années, on y trouvera des galeries établies et émergentes, ainsi que des studios de design, des institutions et fondations de premier plan, soit plus de 100 exposants internationaux présentant des pièces uniques ou en édition limitée.

Les frontières entre l'art, le design et l'architecture sont en train de s'effacer. L'art est dans tout, le design... aussi. Comme l'indique le nom de la foire, le design se collectionne au même titre que l'art. Et les collectionneurs amateurs de pièces uniques ou en très petite édition ne manquent pas.

Notez aussi un beau mouvement vers le design durable et l'obsolescence déprogrammée, qui ajoute du sens aux pièces créées. Ajoutez à cela une tendance de fond qui émerge chez les jeunes artistes et designers : se confronter soi-même à la matière, ne plus faire faire, retrouver la belle main. Ce retour vers des savoir-faire, vers l'artisanat - mot décidément très peu bling-bling - est à suivre.

Outre les galeries de renom MANIERA (Bruxelles), valerie_traan (Anvers) et Todd Merrill Studio (New York), les galeries d’avant-garde Functional Art Gallery (Berlin), CAMP Design Gallery (Milan) et Everyday Gallery (Anvers) renouvellent leur participation à la foire, tandis que Galerie KRL (Eindhoven) et Side Gallery (Barcelone) y participent pour la première fois.

Chez les Belges, on retrouve le centre d'art Eleven Steens, installé depuis un an à Saint-Gilles, Puls Contemporary CeramicsModern Shapes Gallery et Spazio Nobile, entre autres.

Les espaces et ateliers interdisciplinaires son présents aussi. Ainsi le londonien Blue Mountain School conçoit un projet original lié au design durable. A découvrir, les dernières réalisations de Ben Storms et de DIM Atelier, tous deux basés à Anvers. Ce dernier présente de séduisants luminaires en bronze, tandis que BRUT Collective (Bruxelles) propose une variante de leur deuxième édition de BODEM, un ensemble d’œuvres d’art fonctionnelles et de design produites en collaboration avec Antoine Architectural Finishes.

Une section dédiée aux designers et studios de design non représentés par une galerie, la Curated Section, montrera entre autres les créations d'Albane Salmon de l’Atelier Sauvage (Paris), le Studio Cober (Maastricht) et Supertoys Supertoys (Rotterdam).

Trois importants musées belges dédiés au design présentent une partie de leur collection sur un stand commun : le Design Museum de Gand, l'ADAM-Design Museum à Bruxelles et le CID du Grand-Hornu, tandis que Z33-House for Contemporary Art, Design & Architecture, qui vient d'ouvrir ses portes à Hasselt, présente le lauréat du prix FORMAT.

Quelques OFF

Une foire qui prend de l'ampleur aimante d'autres initiatives autour d'elle. Et c'est un signe positif. Ainsi, le Salon IN/OUT mis en place par BeCraft, présente un dialogue entre 50 artistes et créateurs, à deux pas du Vanderborght. Nous vous en avons déjà parlé ici. Du 5 au 8 mars, vernissage le 4 mars. https://www.becraft.org

Chez FdG Projects (espace projet du collectionneur Frédéric de Goldschmidt), l'artiste Caspar montrera des vidéos dans la tradition bourgeoise de la décoration et de l'ameublement qui ont accompagné le XXe siècle et sa révolution industrielle. Conçues comme un fond d'écran vidéo tourné à Bruxelles, les projections questionnent l'ornementation, les motifs, la répétition, la multiplication, l'exubérance ou la sobriété. Caspar a conçu de nouvelles œuvres spécialement pour cette occasion, avec également des meubles de Charles Kaisin. Du 5 au 7 mars de 18h à 21h. 11, rue de Barchon, 1000 Bruxelles.

Notez encore la Galerie Art Sablon, qui accueille la collection de mobilier de Chandigarh du grand collectionneur et expert Jacques Dworczak. A la fin des années 40, à la demande du Premier ministre Nehru, Le Corbusier et Pierre Jeanneret se virent confier un projet hors norme, la création de la capitale du Pendjab, Chandigarh, son architecture ainsi que l’ensemble de son mobilier. Les meubles et objets de Chandigarh sont des témoins de l’histoire du design de cette époque et constituent aujourd’hui encore des pièces à vivre et à admirer. Jacques Dworczak a, au fil des années, pu constituer une incroyable collection de ce mobilier, qu’il expose dans sa propre galerie de Koh Samui, mais aussi dans le sud de la France, Los Angeles, Paris et Monaco. Du 3 mars au 12 avril. https://artsablon.com/exhibitions-art-sablon

COLLECTIBLE
Vanderborght building
50 rue de l'Ecuyer
1000 Bruxelles
Du 5 au 8 mars 
Jeudi 5 de 11h à 21h
Vendredi 6 et samedi 7, de 11h à 19h
Dimanche 8 de 11h à 18h
www.collectible.design

 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.