Le corps photographié aujourd'hui

Muriel de Crayencour
11 novembre 2019

Couverture jaune pétante, au centre, la photographie d'un corps noir ébène replié sur lui-même, faisant comme une sculpture, le livre Corps publié au Fonds Mercator vous emporte dans le monde de la chair photographiée.

Corps nus, minces, gros, jeunes, vieux, tatoués, épilés, poilus, bronzant au soleil (Martin Parr, Magaluf, Majorque), en famille (Yurio Nagashima, self-Portrait #26), sur un vélo d'appartement (Erwin Olaf, Cindy C., 78), comme une masse blanche et lisse sur fond de jardin (Paul Kooiker, Sunday 20), camouflé dans une forêt (Lui Bolin, In the woods)... Les corps photographiés par plus de 175 photographes contemporains vous sautent aux yeux d'une page à l'autre. Avec plus de 360 représentations issues de la photographie artistique et de mode, scientifique et vernaculaire – parmi lesquelles des œuvres de Nobuyoshi Araki, Bettina Rheims, Lauren Greenfield, Viviane Sassen, Cindy Sherman, Wolfgang Tillmans, Daido Moriyama, Sally Mann, Pieter Hugo and Juergen Teller, Sølve Sundsbø et Daniel Sannwald, cet ouvrage explore notre conception imagée de la forme humaine et révèle quelque chose de la relation à notre corps, aujourd'hui. C'est puissant et passionnant à chaque page. Notre corps est aussi social, politique, culturel. A se procurer sans tarder !

Nathalie Herschdorfer est une conservatrice et historienne de l’art spécialisée dans l’histoire de la photographie. Elle est la directrice du Musée des Beaux-Arts du Locle, en Suisse.

Corps | Nathalie Herschdorfer | Fonds Mercator en coédition avec Thames & Hudson | 30 x 21 cm | 432 pages | 45 €  | https://mercatorfonds.be/

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.