Dans l'atelier de Pauline Tonglet

Jasmine Van Hevel
03 décembre 2019

Après un passage par l’Académie des Beaux-Arts de Namur et l’I.A.T.A., Pauline Tonglet (1978, Namur) étudie les arts graphiques à l’Institut Saint-Luc à Liège. Si Tonglet a développé une pratique artistique dès son plus jeune âge, celle-ci s’intensifie à partir de 2010. L’artiste se consacre depuis lors à des compositions graphiques de sources photographiques (photos de famille, cartes postales et autres documents voués à l’oubli) qu’elle assemble par un travail de couture. La matière première de ses collages se diversifie lorsqu’elle se met à collecter des images moins personnelles (publicités désuètes, extraits de magazines d’après-guerre, plans, schémas, patrons de couture), qu’elle associe à des broderies, typographies, textes, papiers, etc. En filigrane de ses œuvres se dévoilent les thèmes de la mémoire et de la nostalgie personnelle, mais aussi un certain imaginaire collectif et politique des années 1950 ou 1960 qui n’est pas sans résonner avec notre époque. Ses œuvres ont été exposées à Namur, Bruxelles, Lille, Budapest, Strasbourg, Rochester. Elle exposera à la Galerie Détour à Namur en février et mars 2020 (http://www.galeriedetour.be/). 

https://paulinetonglet.com/

Jasmine Van Hevel

Photographe

Diplômée de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles, section photographie, Jasmine Van Hevel shoote depuis la fin des années 1990 pour des grandes marques belges et internationales. Depuis 2016, elle publie sur Mu in the City ses reportages dans les ateliers d’artistes. Son goût pour les détails et son regard empathique font merveille pour aller à la rencontre des artistes.