Darwin, Sinke & van Tongeren, baroques

Muriel de Crayencour
08 novembre 2018

Première exposition en Belgique des artistes taxidermistes  hollandais Darwin, Sinke & van Tongeren, chez Art Sablon, galerie ouverte il y a un an par Jonathan Kugel et ses associés. C'est l'esprit cabinet de curiosités qui passionne ces trois galeristes. Dans une large maison de maître à deux pas de la place du Sablon, ils présentent les photographies et installations du duo hollandais, mêlées à des objets de vitrines, curiosités, pierres précieuses et minéraux, coquillages, etc.

Sous les hauts plafonds moulurés, les immenses photographies de Darwin, Sinke & van Tongeren vous en jettent plein les yeux. Les unes, émouvantes, de la série Unknown Pose, sont prises lorsque les taxidermistes donnent un bain d'eau savonnée aux animaux qu'ils vont empailler. Prises d'en haut, les clichés présentent un flamand rose, un ara, un cygne noir, un hibou et même un caïman, s'enfonçant doucement dans l'eau blanche. Les artistes expliquent que chaque animal prend une posture personnelle qui serait comme un résumé de sa personnalité, un souvenir fugace de sa vie sur terre. D'autres photographies sont construites comme les naturels mortes des maîtres anciens. Ici, sur un fond sombre, une tête d'espadon est entourée de quelques objets en étain, un perroquet, un écureuil, des fruits et artichauts, dans un rendu très pictural. Là plusieurs oiseaux empaillés, au plumage magnifique et coulerus saturées, installés dans une étagère à casier en bois. Jonathan Kugel nous explique que chaque animal empaillé est tracé et décédé de mort naturelle.

Les pièces les plus spectaculaires sont les installations, comme cette procession d'oiseaux et un singe maki, empaillés, posés sur une antique rambarde sculptée et peinte, ou The Hornbill Hunt, présentant un tigre de Sibérie et deux oiseaux Calaos. Dans les vitrines, objets étranges, petites œuvres, pierres, coquillages et minéraux y font un écho étonnant. L'ensemble de la présentation est à couper le souffle. Baroque, cinématographique, séduisant, impeccable, tout sauf austère, le travail de Darwin, Sinke & van Tongeren est un régal pour les yeux. Pourquoi se priver ?

 

Darwin, Sinke & van Tongeren
The Angles Art Above
Art Sablon
16 rue Watteeu
1000 Bruxelles
Jusqu'au 24 novembre
Du mardi au samedi, de 10h30 à 18h
www.artsablon.com

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.