Des natures mortes bien vivantes

Dounia Dolbec
05 mai 2022

Jusqu’au 29 mai, la Galerie DYS accueille l’exposition collective STIL LEVEN natures silencieuses, conçue par les curatrices Yolande De Bontridder et Els Wuyts.

L’exposition réunit neuf artistes : Lien Buysens, Jacques Courtejoie, Lucie Lanzini, Daniel Locus, Tinka Pittoors, Renaud Suanez, Emilie Terlinden, Nicolas Wilmouth et Cindy Wright. Son titre néerlandais Stil Leven (nature silencieuse) explicite le thème des natures mortes au cœur du travail mené par les artistes et les curatrices Yolande De Bontridder et Els Wuyts. Ces dernières se sont rendues en binôme dans les ateliers afin de choisir les œuvres, puis ont réuni les artistes dans la galerie lors de l’accrochage. L’exposition est donc le fruit d’un processus collectif et d’un partage de compétences et de références autant que d’un croisement et un mélange des inspirations et productions artistiques.

L’espace est intelligemment organisé pour permettre un dialogue tout en tension et en harmonie entre les créations. Différents médiums et formats cohabitent et se répondent, de la peinture à la sculpture en passant par la céramique, la photographie ou le dessin. Les époques se confrontent également, une œuvre du 17e siècle de Pieter Gerritsz van Roestraten étant habilement exposée parmi les créations contemporaines. Toute l’actualité de la nature morte est ainsi dévoilée, qu’il s’agisse de notre rapport au monde matériel, animal ou végétal, à la mort, au vieillissement, ou encore aux objets de notre environnement quotidien.

Ainsi, Lucie Lanzini déforme notre perception du réel et du familier en créant des noix de verre géantes ou en travaillant le bronze pour matérialiser des objets habituellement légers ou souples. Le photographe, vidéaste et performeur Daniel Locus pose quant à lui un regard sensible sur les natures mortes à travers des clichés à la limite de la peinture et de la photographie et dont la sobriété et la délicatesse incarnent à la fois la beauté et la fragilité des éléments représentés. Nicolas Wilmouth utilise lui aussi la photographie pour composer des clichés fidèles à la construction picturale de peintures.

La céramiste Tinka Pittoors présente plusieurs œuvres réparties dans les différentes salles de la galerie et apporte une physicalité, une fantaisie, un imaginaire et un volume précieux à l’équilibre de l’exposition. Les formes et couleurs de ses vases et pots reflètent, font échos, soutiennent et connectent les autres composantes du lieu. Jacques Courtejoie renforce l’aspect merveilleux voire magique de la nature morte face à des interprétations plus réalistes grâce à ses polaroïds excentriques. On retrouve cette dimension surnaturelle dans le travail de Renaud Suanez, qui brouille le sens donné à ce que le spectateur observe sur ses toiles.

Emilie Terlinden
propose pour sa part un travail en plusieurs étapes consistant à s’approprier l’héritage de l’histoire de l’art en matière de nature morte pour en proposer une adaptation aux temps actuels aussi bien dans les techniques utilisées que dans la perspective adoptée. Cindy Wright évoque par la peinture l’évolution de notre environnement et donc des natures mortes sur une grande toile où se cache une capsule de bouteille en plastique au milieu d’un sous-bois. Enfin, Lien Buysens dédramatise les natures mortes pour offrir une version ludique, graphique voire abstraite de ce genre, où les formes se déconstruisent et se reconstruisent pour laisser apparaître de nouvelles visions d’une esthétique largement connue et diffusée.

STIL LEVEN natures silencieuses
Galerie DYS
84 rue de l'Arbre Bénit
1050 Bruxelles
Jusqu'au 29 mai
Du jeudi au vendredi de 11h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 18h

http://www.galeriedys.com/index.html

Dounia Dolbec

Journaliste

Après une formation en danse classique et contemporaine au conservatoire et des études à Sciences Po, elle s'installe à Bruxelles pour se consacrer à la danse et à la chorégraphie. Journaliste pour le site Mu in the city et le magazine Mouvement, elle s'empare de l'écriture pour partager son goût pour toutes les formes de création contemporaine et sa conviction que l'art a le pouvoir de changer la petite et la grande histoire.

Newsletter
S'inscrire

Pour rester au courant de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Soutenir mu in the city
Faire un don

Faites un don pour soutenir notre magazine !