Fauna & Flora : fabuleuse nature

Mylène Mistre-Schaal
15 octobre 2020

Cet automne, la nature reprend ses droits à la Arthus Gallery Brussels. Une nature ludique et poétique où de larges feuilles mordorées se muent en d’élégants sièges et où singes et félins de céramique nous font rêver d’Afrique. Entre design, artisanat d’art et art contemporain Fauna & Fora se laisse découvrir jusqu’au 30 octobre.

Le carnaval des animaux

Plumages bariolés, pelages fauves et cornes de gazelles sur robes zébrées…les céramiques d’Ardmore nous plongent dans un univers luxuriant où les textures et les motifs s’entremêlent joyeusement. Une ronde d’animaux exotiques habille bougeoirs, plateaux, urnes ou vases. Ici une poignée de singes taquinent un crocodile aux écailles émeraude, plus loin un léopard joue avec son petit tandis qu’un perroquet se cache entre d’exubérants feuillages.

Prestigieuse maison basée en Afrique du Sud, Ardmore propose une série de pièces uniques en céramique peinte, toutes créées par un duo d’artistes, issus de la communauté Zulu. Ces précieux objets, décoratifs ou utilitaires (ou les deux à la fois !), portent en eux la précision du zoologiste twistée par une imagination débridée et un zeste d’humour. Pas étonnant que l’univers opulent imprégné des motifs, des traditions et des légendes africaines, ait séduit de grandes maisons de luxe, telles qu’Hermès ou la maison britannique de papiers-peints Cole & Son. Des plus petites pièces aux grands vases ouvragés, c’est une véritable ode au mouvement et à la vitalité du règne animal en trois dimensions.

Ors des sous-bois

C’est dans un tout autre registre plastique que Clotilde Ancarani raconte le sous-bois et les feuillages de nos contrées. Sur toile ou en trois dimensions, son approche matiériste sublime aussi bien la rugosité brute de l’écorce que le délicat délicat dessin des nervures des frondaison. A la recherche d’un relief palpable à l’œil nu, l’artiste bruxelloise incorpore sciure et sable aux couleurs sourdes de ses pigments pour mieux portraiturer les troncs auquel elle consacre une série de toiles.

Ses sculptures se traversent comme les pages d’un herbier chimérique : Une série de feuilles de bronze géantes à l’éclat ambré, deviennent un mobilier que l’on croirait tout juste sorti d’un conte de fée. Un tour de magie poético-artistique qui transforme trèfles, ronds nénuphars et rhubarbes en tables, chaises, appliques, bougeoirs ou simples sculptures se balançant au bout d’une tige gracile. En un tour de main, Clotilde Ancarani transcende la fragilité du végétal par la puissance du métal.

D’ici ou d’ailleurs, sobre et opulent, animal et végétal, le naturel revient au galop... ou sur la pointe des pieds.

Fauna&Flora
Arthus Gallery Brussels
37, Place du Châtelain
1050 Bruxelles
Jusqu’au 30 octobre
Du mardi au samedi de 14h à 18h

www.arthusgallery.com 

Mylène Mistre-Schaal

Journaliste