L’espace habité et dévoilé par Fred Sandback

Dounia Dolbec
19 avril 2022

Jusqu’au 25 juin, la Fondation CAB accueille les sculptures en fil, cordes et acier de l’artiste plasticien américain Fred Sandback (1943-2003).

La Fondation CAB, installée dans un impressionnant bâtiment des années 1950 situé à quelques rues de la place Flagey à Ixelles, est un vaste espace d’exposition consacré à l’art minimal. Elle accueille dans sa grande salle lumineuse et épurée les œuvres de Fred Sandback et retrace les différentes périodes de travail et les différentes techniques de l’artiste américain.

Né en 1943 à New York, où il est décédé en 2003, Sandback a d’abord étudié la philosophie avant de se former à la sculpture. Tout au long de sa vie, ses créations restent profondément imprégnées et inspirées par ses références et connaissances philosophiques à travers la réflexion qu’il mène autour du vide, du hasard, des frontières, son rapport à la matière, aux formes, à la lumière et aux couleurs. Son œuvre, qui s’appuie sur une grande économie de moyens de production, dégage une profonde puissance imaginaire, poétique et politique.

L’exposition présentée à la Fondation CAB transmet fidèlement la richesse et la délicatesse du travail de Sandback, à travers un accrochage intelligent et un parcours complet pouvant satisfaire aussi bien les grands connaisseurs de son œuvre que les novices. Dès l’entrée, le spectateur est immédiatement immergé dans l’univers de l’artiste grâce aux fils, cordes et tiges qui relient le sol, le plafond et les murs, tissant des liens et créant des connexions entre les volumes, les dimensions et les plans architecturaux. Les délimitations invisibles séparant les espaces d’exposition sont brisées par le surgissement d’un fil ou la prolongation d’une corde. Les particularités architecturales de la Fondation, telles que ses proportions, sa verrière, sa luminosité ou sa cour extérieure sont pleinement exploitées dans le choix et la position des œuvres ainsi que dans la relation entre ces dernières et les visiteurs. Le rapport hiérarchique et cloisonné entre la sculpture et le spectateur est ainsi déconstruit en faveur d’une interaction, d’un dialogue voire d’une cohabitation entre la présence physique humaine et l’espace habité de nouveaux reliefs.   

Une grande précision se dégage des pièces exposées, chaque matériau ou couleur mettant en avant de manière très concrète des éléments spatiaux que l’on ne remarquerait pas dans un autre contexte. L’exactitude scientifique des formes géométriques de Fred Sandback rejoint alors le caractère résolument poétique et l’ambition utopique de son travail qui interroge discrètement et sensiblement le rapport entre le visible et l’invisible, le matériel et l’immatériel, le rationnel et l’irrationnel, le dedans et le dehors, le contenu et le contenant. Le spectateur est ainsi invité à changer de perspective et à adopter un nouveau regard sur l’environnement et la situation qui l’entourent, ainsi que sur l’infinité de possibles qu’ils recèlent. Le haut et le bas, l’horizontal et le vertical, le devant et le derrière sont remis en cause pour offrir une liberté de parcours, de regard et d’interprétation qui compose un espace-temps alternatif. Le corps humain lui-même est finalement affecté dans ses mouvements, ses déplacements, sa masse, sa présence et son existence, au sein d’un espace qui l’incorpore et se révèle à lui différemment, comme pour la première fois.


Fred Sandback
Fondation CAB
32-34 rue Borrens
1050 Bruxelles
Jusqu'au 25 juin
Du mercredi au samedi de 12h à 18h
https://fondationcab.com

 

Dounia Dolbec

Journaliste

Après une formation en danse classique et contemporaine au conservatoire et des études à Sciences Po, elle s'installe à Bruxelles pour se consacrer à la danse et à la chorégraphie. Journaliste pour le site Mu in the city et le magazine Mouvement, elle s'empare de l'écriture pour partager son goût pour toutes les formes de création contemporaine et sa conviction que l'art a le pouvoir de changer la petite et la grande histoire.

Newsletter
S'inscrire

Pour rester au courant de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Soutenir mu in the city
Faire un don

Faites un don pour soutenir notre magazine !