La mystérieuse Collection Bernstein

Astrid Jansen
03 décembre 2016

En octobre, nous vous parlions de Jean-Marie Stroobants en tant qu’artiste à la U Own Gallery. Moins connu comme plasticien, il l’est avant tout en tant que fondateur de l’Office d'Art Contemporain. C’est sous cette casquette qu'il a rassemblé dans un livre, en collaboration avec les CFC- Éditions, des œuvres choisies, celles de la mystérieuse Collection Bernstein

En 2014, alors que l’Office d'Art Contemporain fêtait presque ses 25 ans, Jean-Marie Stroobants a imaginé une exposition, devenue la collection Bernstein, à partir d’œuvres (tous styles confondus) qui avaient été exposées dans le lieu depuis 1993. En effet, avant 2004, date de création de L'Office, existait déjà depuis dix ans le Cabinet de l’A.C. Le livre qui, comme son titre l’indique, suit cet événement est un vrai petit bijou. Sa mise en page, très soignée, forme le parcours d’images qui ont fait vivre et vibrer l'Office depuis tant d'années.

Ces créations d'artistes de la collection Bernstein sont présentées dans un ordre chronologique et commentées en deux ou trois langues. Une ligne du temps conclut l'ouvrage qui est introduit par Jean-Marie Stroobants et préfacé par Paul Dujardin, directeur du Palais des Beaux-Arts. L’idée de rassembler ces œuvres en une exposition, et puis dans un livre, est belle et se fait témoin de la diversité comme de la richesse des œuvres exposées en 25 ans.

Collection Bernstein suite. Un choix de Jean-Marie Stroobants  | CFC- Éditions | 208 pages | 39 € | www.officedartcontemporain.com

 

 

Astrid Jansen

journaliste

Licenciée en journalisme de l’IHECS et titulaire d’un master en science politique de l’ULB, Astrid Jansen s'est spécialisée dans le cinéma et le monde culturel belge. Depuis 2012, elle écrit pour le journal L’Avenir et collabore régulièrement avec la radio publique La Première, le magazine culturel Mu-in the city ainsi que la revue française Les Fiches du Cinéma. Outre ces missions régulières, elle dit rarement non aux propositions qui peuvent enrichir son parcours, tels que des jurys (BIFFF, Toronto, Anima…) et autres missions culturelles ponctuelles.