Le projet SURA dévoile de passionnantes archives photographiques.

Muriel de Crayencour
06 février 2021

Un projet de recherche exceptionnel a récemment été lancé : le projet Sura (photographie, en arabe). Cette collaboration entre les Musées royaux d'Art et d'Histoire (MRAH) et le département d'égyptologie de la KU Leuven vise à rendre une collection de photographies tout à fait unique accessible au grand public ainsi qu’à la communauté scientifique. Composée de plus de 7 000 négatifs photographiques sur plaque de verre, cette collection nous fait remonter le temps jusqu’aux origines de l’égyptologie en Belgique et à l’étranger.

Peu de personnes savent que, dans les années 1930, Bruxelles était considérée comme le centre mondial de l’égyptologie. Aujourd’hui encore, vous pouvez découvrir au Musée Art et Histoire, qui fait partie des MRAH, une vaste collection de momies et d’autres découvertes archéologiques égyptiennes, et cela en grande partie grâce à Jean Capart, égyptologue et ancien conservateur en chef des MRAH. Le projet Sura dévoile une collection de photographies inédites documentant les premières fouilles archéologiques en Egypte. 

Pendant 40 ans, Jean Capart et ses collaborateurs ont constitué un vaste fonds d'archives photographiques, qui rassemble des photographies d’expéditions et de fouilles en Egypte, des collections égyptiennes de divers musées européens et américains, ou encore de la vie quotidienne, de monuments et de paysages dans le pays. Jean Capart avait par exemple pris des photos lors de l'ouverture officielle du tombeau de Toutânkhamon en 1923, qu’il avait pu visiter aux côtés de la reine Elisabeth de Belgique à l’invitation d’Howard Carter. Nous vous en parlions déjà ici, lors de l'expo à Liège. Ces archives photographiques offrent un point de vue unique sur l'essor et l'importance de l'égyptologie en Belgique et à l’étranger.

Dans le cadre du projet Sura, ces archives photographiques seront rendues entièrement accessibles aux chercheurs et au grand public. L'inventaire et la numérisation des négatifs sur plaque de verre sont à présent terminés. Au cours des deux prochaines années, ils seront examinés plus avant et mis en ligne. Le rapprochement entre les photographies et d'autres documents d'archives (provenant à la fois des archives des MRAH et d'autres institutions) apportera un nouvel éclairage sur les objets, paysages, monuments ou fouilles photographiés, ou permettra de compléter le tableau. Le projet Sura est financé par BELSPO et s'inscrit dans le cadre du programme de recherche Brain-be 2.0.

https://www.sura-project.be/

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.