Mark Steinmetz: la ville qui n’existait pas

Jean-Luc Masse
11 avril 2019

La Box Galerie expose vingt-quatre splendides tirages argentiques du photographe américain Mark Steinmetz. Partez avec lui à la découverte de K-Ville, cette bourgade à la fois rêvée et pourtant bien réelle.

Atlanta, New Orleans, Knoxville ? Ne cherchez pas sur la carte. Même Google Maps ne vous sera d’aucune aide. K-Ville est un endroit rêvé, né dans l’imagination du photographe Mark Steinmetz, au fil de ses pérégrinations. Tout au plus devine-t-on dans ses photographies l’esprit du Sud, la touffeur de l’air, le bruissement lointain du Mississippi.

 

Douce mélancolie


En poussant la porte de la Box Galerie à Bruxelles, c’est elle que l’on aperçoit en premier. Carey. Alanguie dans une herbe sauvage, abandonnée, la main posée sur le ventre, sans doute rêveuse, sa robe vintage situant la jeune femme dans un passé imprécis, empreint d’une douceur triste. Le regard est ensuite attiré par cette autre jeune fille assise sur un banc, pensive, baignée d’une lumière à la fois présente et délicate. Le voyage mémoriel se poursuit alors au gré des bords de routes, villes désertes, voitures délaissées, paysages suggérés, ciel sombre déchiré par un orage. On se laisse aisément séduire par le calme et la subtilité qui se dégagent des tirages argentiques tout en nuances de l’artiste.

 

 

Le noir et blanc et rien d’autre


Mark Steinmetz est né à New York en 1961, d’une mère française et d’un père hollandais. Aujourd’hui, il vit et travaille principalement à Athens, en Géorgie. Ses premières armes, il les a faites en compagnie de Garry Winogrand, dont il revendique une certaine filiation, même s’il a développé au fil des ans son propre style, plus fin, délicat, tout en nuances. Robert Frank aussi l’a influencé. Rébarbatif au numérique, l’artiste lui reproche sa trop grande netteté, son côté artificiel. Toutes les photographies exposées à la Box Galerie sont dès lors des tirages aux sels d’argent, un procédé ancien qui offre de sublimes nuances de gris, alliant velouté et contrastes maîtrisés. Prêt pour le voyage à K-Ville ?

 

 

Mark Steinmetz
Box Galerie
102 chaussée de Vleurgat
1050 Bruxelles
Jusqu'au 11 mai
Du mercredi au samedi de 12h à 18h 
www.boxgalerie.be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Luc Masse

Journaliste

Journaliste passionné d’art sous ses diverses expressions, avec une prédilection pour la photographie. La pratiquant lui-même, en numérique et argentique, il est sensible à l’esthétique de cet art mais aussi à ses aspects techniques lorsqu’il visite une exposition. Il aime rappeler la citation d’Ansel Adams : « Tu ne prends pas une photographie, tu la crées. »