Michel Clair, une photo dans la ville

05 août 2020
Michel Clair, Une photo dans la ville

Peu avant le confinement, le photographe Michel Clair, Prix du Public Carte de Visite 2015 et 2017 (Ville de Bruxelles), a initié une action singulière qui perdure : Une photo dans la ville.

Le principe : accrocher dans l’espace public bruxellois le tirage grand format de l’une de ses photographies, en un lieu tenu secret, donner quelques indices sur sa position sur la page Facebook dédiée, en mots, photos et vidéos, et puis attendre en titillant toutefois la curiosité des suiveurs...

Vous trouvez la photo ? Elle est à vous ! Une seule requête de l’artiste : annoncer votre découverte et si possible envoyer votre photo en possession de l’œuvre...

À chaque photo disparue, Michel Clair part en quête d’une nouvelle planque urbaine où placer la suivante... Car Une photo dans la ville n’a rien de virtuel. Cette exposition sauvage, égrenée au fil des jours, invite les amateurs à fouler dalles et pavés des 19 communes de la capitale en quête d’une création culturelle. Une occasion pleine de sens pour réinvestir l'espace public alors qu'il a tant besoin de se réapproprier un supplément d'âme ! Covid-19 ou pas, l’art parvient toujours à se faufiler pour prendre la poudre d’escampette et raviver nos plus belles émotions.

Depuis près de deux décennies, le photographe Michel Clair marche les yeux grands ouverts, sans jamais s’arrêter à la surface des choses. Son sens du cadre est aussi aiguisé que son regard de boucanier.

Son univers made in Belgium est condensé dans son livre SHOOT (Éditions Home Frit’ HomE, 76 p., 20 €), avec des textes de Barbara Abel, Martine Cornil, Patrick Delperdange, Jacques Duvall, Didier Odieu, Isabelle Wéry, etc.