Munch dans ses papiers

Muriel de Crayencour
16 janvier 2016

Le Munch-Museet d'Oslo est le détenteur de la quasi-totalité des biens d'Edvard Munch, légués par l'artiste à la ville d'Oslo à son décès en 1944. Ce don comprend de nombreuses pièces dont une vaste collection de ses œuvres incluant 1200 peintures, 18 000 gravures et 7500 dessins et aquarelles, dont 4500 dans des carnets de croquis. A l'occasion de l'exposition qui fut organisée en 2013-2014 sur les œuvres sur papier de l'artiste norvégien, le Fonds Mercator a édité ce recueil qui passe en revue le large spectre d'utilisation du papier qu'en faisait l'artiste. Du dessin au croquis en passant par la peinture et la gravure, Munch s'empare du papier, un produit commun, bon marché.

Le premier chapitre de l'ouvrage est consacré aux aspects techniques du dessin et de la gravure chez Munch. Alors que de son vivant les dessins semblent avoir joué un rôle mineur pour la notoriété de l'artiste, les estampes de Munch y ont largement contribué. Dans le deuxième chapitre, voici passés en revue les liens entre le travail de Munch et sa famille. Ainsi, il croque son père, ses sœurs et les intérieurs des maisons qu'il occupe. Au fil de cet ouvrage largement illustré, on découvre à la fois le déploiement artistique mais aussi les différentes périodes de vie comme la bohème à Christiana, durant les années 1880. Ainsi que ses états d'âme, comme dans le chapitre 11, intitulé Dépression nerveuse et régénérescence. Le livre se clôt avec une analyse historique du papier, de ses origines à sa diffusion en Europe, en passant par l'usage de papiers précis par Edvard Munch et les soins apportés aujourd'hui à la conservation de ses œuvres sur ce support.

Au fil des illustrations, ce qui saute aux yeux, c'est les thèmes abordés par l'artiste, plus intéressé par les tourments de l'âme que par la vie extérieure. Un voyage, donc, au cœur des émotions d'un artiste dont on ne peut décidément pas résumer l'œuvre au Cri.

Edvard Munch, L'œuvre sur papier Fonds Mercator 28x25 cm Couverture cartonnée 311 pages 49,95 € http://www.fondsmercator.be

 

 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.