The Passenger, d'Arne Quinze, sera démonté le 12 avril

11 avril 2021
Arne Quinze, The Passenger, photo Roger Milutin

L'œuvre monumentale éphémère d'Arne Quinze, The Passenger, érigée en centre-ville de Mons en ouverture du projet culturel Mons 2015, Capitale européenne de la Culture, entame sa seconde vie. L’installation sera entièrement démontée le 12 avril pour être recyclée. Arne Quinze ne quitte pas Mons pour autant. A partir du 29 mai, l’artiste présentera sa première grande exposition, My secret garden, au BAM (Beaux-Arts Mons).

The Passenger s’apprête à être démonté. Pour l’artiste, le vide créé par l’œuvre une fois enlevée fait partie intégrante de sa démarche artistique. Le vide est comme un point de départ d'une nouvelle façon de penser à la manière de rendre nos espaces publics plus diversifiés. Ainsi, comme annoncé lors de sa conception, The Passenger sera recyclé : le bois utilisé dans la structure sera transformé en pâte à papier, les vis récupérées.

The Passenger cède sa place à une exposition qui se tiendra aux Beaux-Arts Mons (BAM) du 29 mai au 29 août 2021. Réputé pour ses constructions géantes qui transforment les villes en musées à ciel ouvert, l’artiste belge y présentera un univers artistique atypique fortement inspiré par la nature : jardin fleuri, dessins foisonnants, sculptures majestueuses, assemblages, peintures foisonnantes de couleurs, maquettes d'installations réalisées dans le monde entier et intégrations dans l’espace public… L’exposition retrace le parcours de l’artiste en présentant une sélection d’œuvres de ces 25 dernières années. Un voyage qui prend sa source au cœur de l’espace public pour interroger les tensions entre le monde végétal et l’architecture urbaine de demain.