Belgique, pays d'illustrateurs

Muriel de Crayencour
30 octobre 2019

Dotée d'excellentes écoles d'art réputées pour leur section illustration, la Belgique essaime de talentueux illustrateurs partout dans le monde. Le PICTURE ! Festival, qui ouvre ses portes demain, se veut une vitrine de ces talents et de cette créativité foisonnante. Plus de cinquante illustrateurs belges et internationaux, artistes reconnus et jeunes talents, des expositions, concerts dessinés, fresques, masterclasses, workshops pendant dix jours et pile-poil durant la semaine de congés scolaires. De quoi se régaler !

Saint-Luc, la Cambre et l'ARBA-EsA, entre-autres, ont une section illustration. S'y pressent des étudiants belges, français, italiens, etc. La Belgique est un pôle important de cette pratique de l'image qui va du dessin de presse au livre jeunesse, en passant par plein d'autres manières d'utiliser l'illustration. De très nombreux artistes naviguent à la frontière entre image illustrative et Beaux-Arts. Une frontière ténue, qu'il fait bon dépasser et traverser d'un côté à l'autre et retour. C'est ce que fait Kiki Smith depuis des décennies et qui est à voir dans l'exposition In the Twilight au Centre de la Gravure de  La Louvière. Nous vous en reparlerons plus longuement.

Le PICTURE ! Festival est une création de l'asbl Mont des Arts. Il est organisé par Marie Noble et Carole Saturno. "Je suis allée à un festival d'illustration à Marseille en décembre et 80 % des artistes programmés étaient belges", raconte Marie Noble, responsable de la coordination. "On a une génération qui est sortie des écoles il y a une quinzaine d'années et qui est maintenant courtisée dans le monde entier – présentée à Marseille comme à Londres, à New-York ou en Corée – et ces artistes n'ont finalement pas de lieu pour présenter leur travail chez eux. Ce foyer créatif, qui est exceptionnel, est dû au fait que toutes nos nombreuses écoles d'art ont une section Illustration. En France, il n'y a trois écoles d'art qui en possèdent une, contre six rien qu'à Bruxelles."

Petite sélection dans le riche programme 

La soirée de ce jeudi 31 octobre marque l'ouverture de la première édition du PICTURE ! Festival, avec 13 lieux accessibles jusqu'à 21h.

Ne manquez pas, au Musée Magritte, l'exposition Le bal des pendus, de deux grandes illustratrices, Kitty Crowther et Gerda Dendooven. Au Belgian National Orchestra, deux autres grands noms, Claude Renard et François Schuiten montrent un travail commun. Cette exposition temporaire montrera des illustrations pour la plupart inédite. Les Méconnues, se sont deux fresques spectaculaires nichées au sous-sol de Square : peintes par Paul Delvaux et René Magritte, deux grands surréalistes à l’occasion de l’Expo 58, elles sont la plupart du temps inaccessibles aux particuliers. Ouverture exceptionnelle pour PICTURE ! lors du vernissage et d’un week-end. À ne pas manquer !

Avec grande intelligence, le festival intègre des expositions existantes dans sa programmation. Ainsi l'exposition à la Bibliothèque Royale, des estampes de Bruegel, surtout connu à son époque pour cette production de multiples. Oui Bruegel fut un incroyable illustrateur ! Ou Olivier Deprez et son expo WREK NOT WORK qui vient de s'ouvrir à la Biblioteca Wittockiana et dont nous vous parlons bientôt. 

La Cambre, l'ARBa et Saint-Luc organisent des portes ouvertes dans leur atelier d'illustration. Mais encore, ne manquez pas le concert de l'Ensemble Patshiva, qu'on avait pu écouter à l'ouverture de l'exposition BienvenUE au Musée L de Louvain-la-Neuve en 2018, le 10 novembre à l'Eglise Protestante, mis en images par Kitty Crowther et  Gerda Dendooven.

Anne Herbauts, Fanny Dreyer, Chloé Perarnau, Marie Malher et Camille Nicolle, cinq anciennes étudiantes du cursus Illustration de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ARBA-EsA) racontent l’après Académie. Elles nous diront comment elles ont fait leur chemin dans le monde des mots et des images. Cinq parcours qui nous disent qu’entre le livre, l’album, l’auto-édition, le fanzine, le jeu, l’exposition et les animations, il est toujours question d’aller à la rencontre de l’autre. Mais encore, dans la galerie Ravenstein, jusqu'au10 novembre, pour le projet, Ta Gueule, Brussel !, se déploie une bobine de papier sur laquelle vous pouvez venir dessiner votre portrait et participer à La plus grande galerie de portrait du monde. #Printisnotdead est le premier Salon de la micro-édition et de l'image imprimée. Fanzines, livres, revues, affiches… tous les supports et toutes les techniques sont invitées durant le week-end des 9 et 10 novembre à la Bibliothèque Royale. 

Bref, une programmation riche, dense, pétillante, dans laquelle plonger pendant 10 jours. Bruxelles est définitivement le centre du monde !

PICTURE 8 Festival
Jusqu'au 10 novembre
Vernissage jeudi 31 octobre
https://www.picturefestival.be/

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.