Prix Médiatine 2019

Elisabeth Martin
23 février 2019

Parmi les jeunes finalistes, le prix Médiatine 2019 couronne cette année Barbara Geraci pour son installation La Résurgence du Geste. Etroitement liée au monde de l'industrie et à son histoire personnelle, elle s'offre comme un puzzle à reconstruire. Photos, dessins et vidéo montrent le laminoir à chaud de MLMK La Louvière sur le site des anciennes usines Gustave Boël et Orbix à Farciennes.

Barbara Geraci (1982) est originaire de la région de Charleroi et d'une famille issue de l'immigration italienne. Son grand-père était mineur. La notion de répétition est omniprésente dans sa création. L'artiste évoque les modes de production industriels fondés sur une économie du geste, ce mouvement devenu répétitif et rapide. A travers les gestes inhérents à la sidérurgie et au monde du travail, elle nous parle de mémoire, de rituels de transmission, de signes d'appartenance à un groupe, à une identité et à un espace-temps communs. En reliant son histoire personnelle à un héritage collectif, elle questionne ce que le passé a inscrit en elle, consciemment ou non.

A ses côtés, on découvre avec plaisir Camille Dufour, honorée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette plasticienne utilise le savon d’Alep comme outil d’impression dans sa technique de xylogravure. Les feuilles tirées de grandes plaques gravées, encrées, puis pressées au savon jusqu’à disparition du noir sont suspendues à un fil comme du linge fraîchement lavé. Foisonnement de détails, compositions denses et brutalité de certaines scènes se succèdent dans un dégradé qui passe du noir intense à la légèreté du blanc. Le prix Macors est décerné à Remy Hans (1994) pour son œuvre Matrice composée de fins dessins bleus au porte-mine Staedler et d’un assemblage de briques sur palette en bois, dont l’origine est sa passion pour les matières et les matériaux et leurs rapprochements paradoxaux, dans un vocabulaire lié à l’architecture urbaine et industrielle.

Emilien Simon reçoit le prix de la Ville de Bruxelles et Irina Favero-Longo le prix Cocof ; Edith Bories remporte le prix Sofam. Quant aux candidats non primés mais sélectionnés pour l’exposition, notons les photos de Kigali de Mathilde Mahoudeau ainsi que l’installation photographique d’Hélène Petite qui explore différents supports.

 

Prix Médiatine ’19
La Médiatine
1 allée Pierre Levie
1200 Bruxelles
Jusqu’au 17 mars
Du vendredi au dimanche de 14 à 18h 
www.wolubilis.be

 

 

 

 

 

 

 

Elisabeth Martin

Rédactrice

Traductrice puis pédagogue de formation, depuis toujours sensible à ce vaste continent qu’est l’art. Elle poursuit des études de sociologie et d’histoire de l’art avant de relever le défi de dire avec des mots ce que les artistes disent sans mots. Une tâche d’interprète en somme entre deux langages distincts. Partager le frisson artistique et transmettre l’expérience esthétique et cet autre rapport au monde avec clarté au lecteur, c’est une chance. Une sorte de mission dont elle nourrit ses textes.