Quand l’art fait écho à la nature

Thibaut Wauthion
26 septembre 2019

La Galerie Quai 4 a délaissé son quai liégeois le temps d’une exposition pour s’installer dans un
environnement nettement plus vert au Sart Tilman sur les hauteurs de la Cité Ardente. Sentier, bois,
maison-sculpture accueillent donc les cimaises de la galerie jusque fin octobre.


L’architecture organique des années 60’

Plantée dans un quartier résidentiel du Sart Tilman, la maison-sculpture est réalisée à la fin des
années 60’ par l’architecte Jacques Gillet. L’ingénieur René Greisch et le sculpture Félix Roulin
participent à la conception de cet habitat expérimental. Relevant du courant architectural organique,
la maison est le résultat d’une réflexion sur l’harmonie entre habitat et nature.
De l’extérieur, les formes de la bâtisse épousent parfaitement le paysage. La végétation se mêle à
l’architecture tandis que les murs et les toits se confondent dans les arbres et les plantes laissés dans
un état relativement sauvage.
De l’intérieur, les espaces aux volumes totalement hétéroclites se succèdent à travers différents
niveaux. Le béton recouvert d’une sorte de mousse donne l’impression de parcourir les dédales
d’une grotte.

Une sélection toute en harmonie avec la maison-sculpture et la végétation

Grâce à l’invitation de Vincent Servais qui a installé ses bureaux d’architecture, Servais Engineering
Architectural
, dans la maison-sculpture, l’exposition prend place à l’intérieur et à l’extérieur dans le
bois. Les œuvres sélectionnées font écho au cadre exceptionnel du lieu.
Une attention toute particulière a été donnée à la matière de certaines créations. Bois ou métal sont
sculptés, notamment par Emile Desmedt et Robin Vokaer, en référence à la nature. D’autres œuvres
de Gérald Dederen par exemple, portent sur les formes en rappelant la légèreté que celles-ci
prennent pour former les courbes de la maison-sculpture. Les papiers de Jean Glibert attirent le
regard sur la couleur et les reflets des différentes surfaces. Enfin, une installation d’Alain De Clerck
donne à voir le châssis d’une bétonnière tourner inlassablement autour de la cuve parfaitement fixe.
Des œuvres de Peter Downsbrough, Michel Leonardi, Arne Quinze, Valérie Vogt et Nicolas Kozakis
sont également visibles.
Un agréable parcours empli de découvertes est donc proposé au visiteur. Une exposition et une
architecture à voir absolument !

 

Hors les murs : Maison Sculpture
Galerie Quai 4
318 Rue de la belle jardinière
4031 Angleur
Jusqu’au 31 octobre 2019
Du jeudi au samedi de 14h30 à 18h30
 

Thibaut Wauthion

Auteur

Historien de l’art passionné par l’art moderne et contemporain, il est auteur indépendant. Toujours à l’affût de nouvelles découvertes, il prend la plume avec plaisir pour écrire sur des artistes ou des expositions. Également médiateur culturel et curateur, il a créé et géré la TW Gallery pendant deux ans avant de cofonder le collectif Party Content, tout en multipliant les expériences dans des centres d’art et musées.