Richard Long, paysages, à la Fondation CAB

Muriel de Crayencour
09 octobre 2018

Cette première exposition en 40 ans en Belgique de l'artiste britannique Richard Long, Along the Way au CAB est un régal pour les yeux. Sur le béton brut de cet ancien stock de charbon, les installations constituées de pierres récurées dans divers paysages sont formidables. Minéralité et poésie conversent avec grâce.

Né en 1945 à Bristol, Richard Long est un des principaux représentants du Land Art.  Il étudie sculpture à la Saint Martin's School of Arts jusqu'en 1965. Il fait ses premières œuvres en extérieur en 1967 et 1978, et voyage systématiquement depuis 1968 sur tous les continents, arpentant des sites naturels choisis. Il montre régulièrement, soit des photos des installations qu'il réalise à l’extérieur, soit des installations faites de ces mêmes matériaux dans l'espace d'exposition.

Quand il crée A Line Made by Walking en 1967, il installe les prémices et les fondations d'un mouvement artistique majeur du XXème siècle. Marcher devient l'activité principale de l'artiste. "I like walking down the road ; sleeping on the ground. I like both visible and invisible art. I make impermanent things with permanent ideas, or vice versa," dit-il en 1982. Long est non seulement un artiste majeur du Land Art mais aussi une inspiration pour les artistes d'aujourd'hui qui vont puiser la matière de leurs créations dans la nature. On pense à Lionel Estève ou Sophie Whettnall ou Charley Case, par exemple. On peut aussi voir chez Richard Long l'émergence d'une attention pour l'écologie, reprise aujourd'hui largement par de nombreux artistes.

Dès l'entrée, Flint Cross forme une immense croix sur le sol, en pierres blanches marquées de noires. Sèches, minérales, éléments naturels ramenés en ville dans un espace d'exposition, elles exhalent toute la beauté brute de leur existence millénaire, indifférentes à leur statut d'œuvre. Beauté aussi que ce grand cercle, Along the Way, installation réalisée pour le CAB, en pierres blanches ramassées à Flint dans le Michigan. Dans l'espace du fond,  photographies et textes sur papier sont les déclinaisons des installations dans les paysages sauvages. Et dans l'espace réservé à la projection de films, plusieurs vidéos réalisées pour sa rétrospective en 2009 à la Tate Britain, montrent l'artiste en balade dans des paysages somptueux dans lesquels il trace une ligne de pierres rassemblées, ou autre gestes simple, respectueux et qui fait sens.

 

Richard Long
Along the Way
Fondation CAB
32-34 rue Borrens
1050 Bruxelles
jusqu'au 27 octobre
Du mercredi au samedi de 12h à 18h
www.fondationcab.com

 

Muriel de Crayencour

Rédactrice en chef

Voir et regarder l’art. Puis transformer en mots cette expérience première, qui est comme une respiration. « L’écriture permet de transmuter ce que l’œil a vu. Ce processus me fascine. » Philosophe et sculptrice de formation, elle a été journaliste entre autres pour L’Echo, Marianne Belgique et M Belgique. Elle revendique de pouvoir écrire dans un style à la fois accessible et subjectif. La critique est permise ! Elle écrit sur l’art, la politique culturelle, l’évolution des musées et sur la manière de montrer l’art. Elle est aussi artiste. Elle a fondé le magazine Mu in the City en 2014.

Articles de la même catégorie