Trois collectionneurs pour une pause Été

Gilles Bechet
26 avril 2022

Trois collectionneurs, deux Belges et un Français, exposent une sélection de leurs acquisitions chez Été 78.

Ça fait quoi de collectionner ? Pour Pascal Joseph, qui a axé sa collection sur l'art contemporain, les artistes trentenaires sont des explorateurs du monde de demain. Diane et Baudouin Delvaulx estiment que leur collection a développé créativité et ouverture à d'autres mondes et cultures.

Quelques-unes des œuvres rassemblées par ces collectionneurs s'égrènent aux cimaises de la galerie Été 78 aux côtés d'œuvres de la collection maison. C'est devenu une tradition de la galerie dirigée par Olivier Gevart. Chaque année, il rassemble trois collectionneurs à qui il demande de choisir chacun cinq pièces. Les quinze artistes présentés partagent d'inattendus échos du point de vue tant formel que thématique. Les interventions minimales de Claude Closky sur des formulaires administratifs renvoient à l'absurde des codes qui rythment nos existences. Le très beau pastel d'Aleksandra Chaushova présente une inquiétante nature morte d'un câble USB galbé comme une corde de pendu. En face, les rêves des ouvriers cubains qu'Adrian Melis a dissimulés dans des petites boîtes de cigares. En levant les yeux, on découvre une sculpture de Sven't Jolle qui illustre à sa façon, sarcastique et décalée, la théorie du ruissellement.

Olivier Gevart insiste pour que les collectionneurs ne se rencontrent pas avant le vernissage, mais qu'ils participent à l'accrochage. « Ce sont des gens qui vivent avec leurs œuvres. Certaines sont d'ailleurs décolorées par l'exposition au soleil. En accrochant leurs pièces dans le contexte de la galerie, ils découvrent d'autres sens, d'autres ramifications. » Les intrigants collages-céramique de Laura Lamiel répondent aux gravures de Cyprien Gaillard qui confronte des paysages de l'ancien Japon avec des tours de logements sociaux à Londres.

Les pièces de la collection de Diane et Baudouin Delvaulx jouent sur la perception du temps. Celle du détenu dans sa cellule qu'évoque l'horloge sensitive de Brognon-Rollin. Marine Hugonnier interroge la lutte inégale entre l'image et le texte pendant le temps que dure la lecture d'une page de journal. Natalie Czech a photographié une page du magazine Rolling Stone à trois moments de la journée, surlignant le texte de manière à faire apparaître par-delà le temps un poème chinois contemporain. Katie Paterson pense déjà aux lecteurs des générations futures avec sa Future Library, où sont scellés des manuscrits inédits qui seront imprimés dans 100 ans sur du papier fait avec le bois des arbres qu'elle a plantés en 2014. En attendant, pour financer son projet, elle nous laisse d'énigmatiques certificats imprimés sur un papier artisanal.

L'exposition se conclut par les sculptures-installations de Dominique Leroy qui hume et palpe différents marqueurs atmosphériques pour les restituer dans une œuvre sonore aussi aléatoire qu'éphémère. Comme la carte d'identité sonore d'un présent en perpétuelle transformation.

Comme c'est souvent le cas chez Été 78, rien n'est à vendre dans cette exposition. « Ça rend les choses plus transparentes. Faire une collection, c'est découvrir de nouveaux artistes, mais aussi les partager. » Exposer des collectionneurs, c'est aussi rendre hommage à des acteurs importants et indispensables de la scène artistique. Pas seulement du marché.

 

3 collectionneurs #9
Été 78
78 rue de l'Été 78
1050 Bruxelles
Jusqu’au15 mai 2022
Ouvert le samedi de 14h à 18h
www.ete78.com

Gilles Bechet

Journaliste

Il n’imagine pas un monde sans art. Comment sinon refléter et traduire la beauté, la douceur, la sauvagerie et l’absurdité des mondes d’hier et d’aujourd’hui ? Écrire sur l’art est pour lui un plaisir autant qu’une nécessité. Journaliste indépendant, passionné et curieux de toutes les métamorphoses artistiques, il collabore également à Bruzz, Bazar Magazin et C!RQ en Capitale.

Newsletter
S'inscrire

Pour rester au courant de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Soutenir mu in the city
Faire un don

Faites un don pour soutenir notre magazine !